Comment interpréter le décalage entre données d’enquête et d’activité aux USA

Candriam
 
23/03/2017
Les surprises économiques ont touché un point bas au début du mois de février de l’année passée...

Les surprises économiques ont touché un point bas au début du mois de février de l’année passée et elles se sont revigorées dans le sillage du référendum européen au RU – les prévisions pessimistes prédominantes à l’époque, permettaient aux nouvelles publications de battre des estimations trop basses. Au lendemain des élections américaines du mois de novembre dernier, les « bonnes » surprises économiques se sont davantage multipliées. Cette fois-ci, la plupart des surprises à la hausse des données américaines étaient issues de données d’enquêtes plutôt que de données d’activité. L’optimisme a grandi. L’activité va-t-elle suivre?

En savoir plus : https://www.candriam.fr/fr/professional/market-insights/assets-class/allocation-dactifs/comment-interpreter-le-decalage-entre-donnees-denquete-et-dactivite-aux-usa/


loading...