Les stratégies CTA et Macro divergent

Lyxor AM
 
09/05/2017
Les données économiques récentes ont insufflé un nouvel élan aux actifs risqués européens.

Les données économiques récentes et l'atténuation des risques politiques ont insufflé un nouvel élan aux actifs risqués européens. Depuis le début du deuxième trimestre, les actions européennes surperforment le marché américain, avec une avance généreuse de 3,5 points de pourcentage. En parallèle, l'euro s'est apprécié par rapport au dollar américain, ce qui a pénalisé la performance des gérants Global Macro.

La performance des hedge funds, telle que mesurée par l'indice Lyxor Hedge Fund, s'est avérée neutre la semaine dernière. Elle a essentiellement été freinée par la performance négative des gérants Global Macro, qui avaient conservé des positions courtes sur l'euro par rapport au dollar américain, et des positions longues sur les matières premières (énergie et métaux). L'évolution du marché n'ayant pas été favorable à ces positionnements, l'indice Lyxor Global Macro a cédé 0,5% la semaine dernière. Les stratégies de hedge funds restantes se sont inscrites en territoire positif, CTA en tête (+0,7%).

Après un mois d'avril difficile pour les CTA, la première semaine de mai s'est révélée encourageante. Les positions longues sur les actions et les obligations ont fortement contribué à la performance. A court terme, leurs positions longues sur les matières premières et courtes sur les devises européennes pourraient continuer de plomber la performance. Nous conservons pour le moment un positionnement défensif sur la stratégie.

Dans le même temps, les stratégies Event-Driven et L/S Equity ont poursuivi leur tendance haussière. Les fonds Merger Arbitrage ont en particulier affiché un rebond solide depuis le début du deuxième trimestre, gagnant 2,9% par rapport à fin mars. La stratégie a bénéficié de ses positions longues sur des sociétés telles qu'Actelion, NXP semiconductors, Syngenta et Alere, dont les titres ont connu des évolutions favorables dernièrement. S'agissant des stratégies L/S Equity, les gérants suivant un biais de marché long ont surperformé, sans grande surprise compte tenu du rebond des actions mondiales. Les gérants Market neutral L/S Equity affichent pour le moment une performance neutre sur le deuxième trimestre, ce qui signifie qu'ils sont parvenus à préserver les gains engrangés au premier trimestre 2017.

Nous continuons à préférer les stratégies bottom-up (L/S Equity, Event Driven) aux stratégies top down (CTA, Global Macro). Ces dernières sont en effet encore positionnées en faveur d'un renchérissement des matières premières (énergie, métaux) et du dollar américain. Or cette évolution nous semble moins évidente compte tenu de la remise en question de l'optimisme de marché qui a suivi les élections américaines.


loading...