Evolution Europe affiche une performance élevée +3,25%

Auris Investment Managers
 
15/05/2017
En avril, Evolution Europe affiche une performance élevée +3,25% supérieure à celle de son indice de référence

Ce mois d’avril, Evolution Europe affiche une performance élevée (+3,25%)

supérieure à celle de son indice de référence (+1,98%), porté par les bonnes

publications au sein du portefeuille pour le compte du premier trimestre.

Plusieurs nouvelles sociétés à fort potentiel intègrent le portefeuille, alors que

des entreprises ayant réalisé un beau parcours et atteint leur cours cible sont

cédées, telles que les « small caps » SQLI (+80 % depuis notre premier achat

d’avril 2015), ou encore Renew Holdings (+143 % depuis notre premier achat

de janvier 2014). Parmi les titres en plus forte progression, notons

Teleperformance (France, call centers, 6,8bn€), présent dans le Top10 du

fonds.

Cette société, leader mondial du secteur de l’externalisation de la relation

client bénéficie de multiples relais de croissance. Cette industrie devrait

afficher une hausse d’activité de plus de 5 % par an, portée par le besoin

croissant des clients de se concentrer sur leur coeur d’activité, ainsi que par le

renforcement de la composante technologique de ce métier, et le

développement de « l’omnichannel » (démultiplie les points de contact

client).

Cette approche d’externalisation, de plus en plus fréquemment adoptée par

les grands groupes internationaux, donne un avantage conséquent aux

acteurs majeurs de l’industrie. Ainsi, nous pensons que Teleperformance

gagnera des parts de marché et générera une croissance organique

nettement supérieure à ses pairs. En qualité d’unique acteur d’envergure

mondiale, Teleperformance est également le consolidateur naturel de cette

industrie encore largement fragmentée. Aujourd’hui, la société possède les «

plateformes » nécessaires pour réaliser cette consolidation dans toutes les

grandes régions (US, Europe, Amérique Latine, Asie). En outre, notons que la

stratégie du leader français s’oriente de plus en plus vers les « specialized

services », ie des métiers à plus forte valeur ajoutée. Bénéficiant d’une

croissance organique plus élevée et de marges très fortes, et présentant de

nombreuses cibles de M&A, ces segments auront un effet largement positif sur

la marge du groupe. Enfin, une réforme de l’imposition (au timing très

incertain) aux Etats-Unis bénéficierait à la société, très présente outre-

Atlantique.

Période électorale oblige, il convient de noter que le vote du premier tour des

élections présidentielles françaises a engendré le scénario le plus positif pour

l’économie du pays et de l’Europe, salué par une performance de plus de 4 %

de l’indice français le lendemain du vote. Le nouveau Président de

République, europhile et sensible à la « real politics » économique devra

affirmer ses positions européennes car les marchés lassés de l’euroscepticisme

restent dans l’attente des flux de capitaux étrangers, principal relais de leur

croissance.


loading...