Le fonds Auris Sélection Défensive enregistre une progression de +0,67%

Auris Investment Managers
 
11/05/2017

Le résultat du premier tour des élections présidentielles françaises a constitué

un soulagement pour les marchés financiers. Cela s’est notamment traduit par

la baisse des taux 10 ans français (OAT à 0,84% soit -13pb) tandis que les taux

allemands qui servaient de refuge restaient stables. Les indicateurs d’inflation

en zone euro publiés au cours du mois ont conduit à une hausse des

anticipations d’inflation d’autant plus que les indicateurs macroéconomiques

paraissent montrer des signes de frémissements de reprise économique en

zone euro. Ce sentiment est renforcé par les publications de résultats du

premier trimestre des sociétés soulignant une bonne activité économique sur

la zone. Les différents discours des principales banques centrales mondiales

n’ont pas mentionné d’inflexion majeure dans leurs politiques. Le prix du baril

de pétrole a continué à reflué sur le mois (baisse de 2% à 52USD pour le brent).

Le marché du crédit a profité de cette réduction de l’aversion au risque avec

une baisse des primes de risque (indice Itraxx passé de 74 à 67pb) notamment

sur ses composantes les plus risquées (high yield, subordonnées financières).

Les marchés actions européens progressent eux aussi (+2,0% pour l’Eurostoxx).

Le fonds Auris Sélection Défensive enregistre une progression de +0,67% ce

mois grâce notamment aux bonnes performances des obligations à taux

variables et des hybrides corporates.

Le fonds a maintenu sa politique de gestion concentrée sur des maturités

courtes (notamment high yield) et sur des titres spécifiques (taux variables,

perpétuelles financières, hybrides) présentant encore un potentiel

d’appréciation. Les principaux mouvements du mois ont consisté à initier une

nouvelle position en Crédit Agricole 8,2% Perp et à renforcer des lignes

existantes (Antolin 2022, Ence 2022). Les liquidités demeurent à un niveau élevé

(19% de l’actif).

Le portefeuille présente un rendement actuariel en baisse à 1,9% (suite à la

performance des titres détenus), pour une sensibilité toujours réduite (à 1,3). La

qualité de signature moyenne (BB+) reste inférieure d’un cran à la

classification Investment Grade.

L’exposition aux actions représente maintenant moins de 3% de l’actif

(allégements en Seb).

Dans l’environnement de taux actuel, le fonds maintient une approche

conservatrice. 40% de l’actif (y compris liquidités) a une maturité inférieure à

un an.

Le fonds s’appuie sur son agilité en ayant la capacité d’intervenir tous types

d’actifs obligataires, sur la sélectivité dans le choix des titres, ainsi que sur la

gestion active des positions pour continuer à délivrer une performance

régulière.

AVERTISSEMENT.


loading...