Incertitudes politiques : un répit de courte durée

Lyxor AM
 
22/05/2017
L'atténuation des incertitudes politiques dans le sillage des élections françaises n'a pas fait long feu.

L'atténuation des incertitudes politiques dans le sillage des élections françaises n'a pas fait long feu. Deux bombes politiques ont explosé aux Etats-Unis et au Brésil, qui pourraient remettre en cause le rythme et/ou l'ampleur des réformes effectivement menées à bien.

Outre Atlantique, une note de l'ancien directeur du FBI a fait surface, suscitant des doutes quant à une éventuelle tentative de M. Trump d’influencer le FBI. Les craintes de voir la controverse au sujet des liens avec la Russie paralyser les projets de réformes et d'infrastructures du nouveau président se sont aggravées. Les bons du Trésor américain à 10 ans ont cédé 10 pb, les banques américaines ont perdu 3,5% et l'indice dollar DXY s'est replié de 1,5%, affectant les marchés européens et japonais.

Au Brésil, le président Temer aurait pris part à une manœuvre visant à acheter le silence d'un ancien président de la Chambre des députés, qui avait activement contribué à la destitution de Mme Rousseff. Dans ce contexte, le Bovespa et la parité BRL/USD ont respectivement plongé de 10% et 8%, tandis que les CDS brésiliens à 5 ans ont bondi de 50 pb. A moins qu'elles s'avèrent infondées, ces allégations pourraient entraîner la démission ou la destitution de M. Temer. L'instabilité politique du pays pourrait menacer les avancées économiques ainsi que les réformes en cours.

Pour l’instant, ces événements inattendus n'ont eu qu'un effet de contagion modéré, grâce aux signes persistants d'une croissance mondiale correcte et d'inquiétudes contenues au sujet de la Chine. L'indice Lyxor Hedge Fund était en hausse de 0,4% (en valeur Mardi). Les fonds Macro ont surperformé, portés par leurs positions longues sur les actions européennes et l'énergie. La progression régulière des fonds Special Situations s'est poursuivie. Les fonds L/S Equity ont pour leur part affiché des performances mitigées, reflétant des impacts hétérogènes de la soudaine rotation du marché.

La volatilité des obligations américaines et du dollar pourrait s'amplifier à l'approche de la réunion de la Fed de juin et du début des négociations budgétaires américaines. Les positions longues des fonds CTA et Macro sur les obligations et sur le dollar par rapport aux parités des marchés développés semblent vulnérables à des évolutions politiques spéculatives. Nous confirmons notre préférence pour les approches micro plutôt que macro. La fin de la saison de publication des résultats, combinée à des rotations sectorielles soudaines, pourrait se traduire en revanche par des conditions moins favorables pour les fonds Market Neutral.


loading...