Mensuel Octo AM sur le marché obligataire chinois - Mai 2017

Octo Asset Management
 
29/05/2017

Le marché obligataire chinois a baissé ce mois-ci dans un contexte d’inquiétude des investisseurs face à l’inflation des contraintes règlementaires. Le sentiment est resté globalement pessimiste même si le contexte économique global et les indicateurs macroéconomiques récents ne justifient pas le positionnement vendeur du marché. Si la liquidité était faible avant la période de vacances du Nouvel An chinois, elle s’est étonnamment maintenue à des niveaux très restreints la première semaine de la rentrée alors que le consensus anticipait plutôt une rapide reprise de l’activité.

Les taux de rendement des obligations souveraines et corporate ont fortement augmenté. Le taux de rendement des obligations souveraines à 10 ans s’est écarté de 30bp, touchant un plus taux à deux ans à 3.65%. Le spread du taux 5ans/10ans s’est resserré pour toucher le seuil de 0bp entrainement un aplatissement de la courbe des taux sur la partie longue. Le rendement à 10 ans des obligations municipales et communales a augmenté pour atteindre 4.36%, actant une inversion de la courbe sur la partie 5ans/10ans. Le marché obligataire est resté relativement anémique caractérisé par une faible demande à la fois sur la marché primaire et secondaire. Le spread des obligations à 5 ans notées AAA s’est écarté de 12bp portant le rendement à 5.05% et le spread des obligations à 5 ans notées AA- s’est écarté de 13 bp portant le rendement autour de 6.83%. Dans ce contexte, le risque de change s’est fortement accentué, le taux de change du USDCNY touchant un niveau proche de 6.89.

La banque Populaire de Chine (BPoC) a récemment souligné l’importance de réduire le risque systémique. Dans ce cadre, elle a publié un nouveau cadre réglementant l’émission des obligations municipales et communales, entraînant à court terme un mouvement de ventes massifs sur ces obligations. La Commission de Régulation Bancaire Chinoise a, quant à elle, exigé que les banques instaurent des systèmes internes d’autocontrôle de leurs activités opérationnelles. Néanmoins, le marché ne connaîtra l’issue de ces contrôles internes et de leurs corrections qu’au moment de leur publication prévue fin juin. Le résultat de ces contrôles pourrait par conséquent également alimenter cette inflation réglementaire tant redoutée par les marchés. Compte tenu du mouvement de baisse irrationnelle du marché, nous n’attendons pas de correction à court terme, du moins pas tant que les anticipations pessimistes du marché ne se soient résorbées. Par conséquent, les investisseurs devraient conserver un positionnement très prudent à moyen et long terme et éviter pour l’instant d’entrer sur le marché obligataire.

Les rendements des obligations corporates se sont écartés dans le sillage de l’écartement observé sur les obligations souveraines. L’offre sur le crédit a baissé ce mois-ci alors que les coûts de financement sont restés élevés. Cette année, plus de 300 obligations ont été retirées du marché pour un total de près de 263.7 milliards CNY et ce nombre devrait s’accentuer l’année prochaine. Côté risque de crédit, celui-ci devrait rester élevé cette année. Malgré le soutien apporté par la banque centrale chinoise pour aménager le risque de liquidité, celui-ci reste important. Compte-tenu également du risque croissant d’inflation réglementaire, nous nous attendons à ce que le marché reste instable à court terme. Nous conseillons donc de rester prudent et d’éviter de se positionner trop rapidement afin d’éviter de souffrir de tout accès de volatilité à venir.

Yun Xiong - Joelle Harb,CFA

Eigen Investment/ Octo Asset Management

117 avenue des Champs Elysées – 75008 Paris


loading...