Obligations émises par des entreprises contrôlées par l’État : le concept de garantie implicite n’existe pas.

M&G Investments
 
15/06/2017
par Charles de Quinsonas Il y a deux semaines, la Banque Internationale d’Azerbaïdjan (IBA) contrôlée par l’État a surpris les porteurs d’obligations en annonçant une réorganisation surprise. Fin 2016, d’importantes pertes de change engendrées par la dépréciation du manat (AZN), la devise locale, avaient tiré les capitaux propres de la banque en territoire négatif. Les obligations de la Banque Internationale d’Az…

loading...