La hausse invisible

Candriam
 
16/06/2017
Signe d’une communication réussie – aucune tension obligataire n’était perceptible en ce jour de FOMC.

Signe d’une communication réussie – aucune tension obligataire n’était perceptible en ce jour de FOMC. Les taux américains étant même à la baisse à la suite d'un chiffre d'inflation décevant.

La hausse du taux directeur de 25 points largement anticipée, pourrait ainsi presque paraître invisible tant les investisseurs obligataires sont long duration et la volatilité basse.

Lire la suite : https://www.candriam.fr/fr/professional/market-insights/assets-class/revenus-fixes/la-hausse-invisible/


loading...