Beaucoup de bruit autour des valeurs technologiques

Lyxor AM
 
20/06/2017
Ces dernières semaines, les investisseurs sont devenus de moins en moins confortables.

Ces dernières semaines, les investisseurs sont devenus de moins en moins confortables avec la robustesse des onéreuses actions américaines qui contraste avec des publications économiques mitigées et la dissipation des attentes concernant la relance annoncée par D. Trump. La prudence de la Fed et le recul des points morts d'inflation ont maintenu les taux nominaux américains (et le dollar) sous pression. Ces éléments sont venus soutenir les valeurs américaines.

La première fissure est apparue cette semaine dans le secteur technologique, poids lourd dans les principaux indices et contributeur clés de la récente bonne performance des actions. Une dynamique des prix de plus en plus tendue et des signes d'engorgement ont fini par provoquer une correction brutale, amplifiée par les flux fondés sur des algorithmes. La chute dans ce segment a été compensée par une rotation vers les valeurs restée récemment en retrait (y compris les financières et petites capitalisations) et les valeurs défensives. Les actifs cycliques mondiaux ont également accusé le coup, avec des métaux, des marchés émergents et des actions européennes en baisse.

L'indice Lyxor Hedge Fund est resté pratiquement inchangé cette semaine. Les gérants CTA se sont inscrits en retrait, les pertes se concentrant au niveau de leurs positions longues sur les obligations américaines et canadiennes, et sur le CAD, ainsi que de leurs positions courtes sur les matières premières agricoles. Les autres stratégies ont enregistré des mouvements modérés. Les pertes subies par les fonds L/S Equity sur les valeurs de croissance et technologiques ont été compensées par les gains réalisés sur les valeurs financières. Les fonds L/S Neutral ont enregistré des performances disparates. Les approches fondamentales neutres ont en effet surclassé les approches quantitatives, pénalisées par la rotation factorielle. Les fonds Event Driven ont été soutenus par le rattrapage des valeurs financières et par le moindre engorgement des petites capitalisations, qui ont absorbé des pertes dans le secteur de la santé.

Alors que l'écart entre les actions et les taux américains continue de se creuser, la robustesse de l'économie outre-Atlantique et la persistance de moindres pressions inflationnistes seront sans nul doute au centre de l'attention. S'il s'avère que la Fed a raison de ne voir que des facteurs temporaires dans le ralentissement de l’inflation, alors les obligations américaines pourraient subir une correction. Il est rare qu’une hausse des taux américains reste isolée. Historiquement, lorsque ceux-ci montent, les taux allemands suivent aussi, avec un bêta moyen de 0,6 (0,7 lorsque l'économie européenne croît plus vite que son homologue américaine). Le tableau de test de stress ci-dessous reflète la sensibilité actuelle des stratégies des fonds Lyxor à un pic de 100 pb des taux souverains mondiaux, toutes choses étant égales par ailleurs.


loading...