L’euro et le dollar : leurs évolutions ne dépendent pas des taux d’intérêt. Alors comment les expliquer ?

M&G Investments
 
23/06/2017
par Anjulie Rusius Malgré les relèvements de taux directeurs américains intervenus en décembre, mars et la semaine dernière, le dollar s’est déprécié pour retourner à ses niveaux de pré-élections.  Toute la prime du dollar liée à la « Trumpflation » a ainsi disparu.  Alors que jouer l’effet Trump via le dollar semble désormais une stratégie en bout de course, l’euro s’est de son côté apprécié.  L’optimisme …

loading...