Correction obligataire : une aubaine pour les Global Macro, un poids pour les CTAs

Lyxor AM
 
10/07/2017
La réévaluation de l’impact de la normalisation des politique monétaires s'est poursuivie cette semaine.

La réévaluation de l’impact de la normalisation des politique monétaires s'est poursuivie cette semaine, avec les taux du G3 restant orientés à la hausse. Les financières et les actifs libellés en dollars ont continué à surperformer les technologiques, les titres se comportant comme des obligations, et l'or. Bien que préoccupées par des rythmes d’inflation en deçà de leur objectif, les banques centrales préparent prudemment les marchés à une sortie des programmes d'assouplissement quantitatif. Les derniers comptes rendus de la Fed et de la BCE ont reflété cette inflexion.

La faiblesse du dollar, le remontée des taux, le rebond des prix du pétrole ont affecté quasiment toutes les poches des gérants CTA, qui ont enregistré – de loin – les performances les plus défavorables. Pour aggraver encore la situation, les matières premières agricoles, sur lesquelles les gérants CTA détenaient d'importantes positions courtes, se sont renchéries en réaction à des craintes relatives à l'offre.

Les autres stratégies ont fait preuve de robustesse, contribuant à une performance quasi neutre de l'indice Lyxor Hedge Fund en fin de semaine.

Les fonds Macro ont pâti depuis des semaines de leur positionnement haussier sur l'Europe, exprimé via des positions longues sur actions et obligations, couvertes par des positions courtes sur l'EUR. La dynamique actuelle commence à jouer en leur faveur.

Les fonds L/S Equity diversifiés ont été relativement épargnés par la correction obligataire. Ils n'ont pas substantiellement modifié leurs allocations, si ce n’est une légère réduction de leurs expositions nettes et cycliques. En particulier, les fonds détenant des valeurs technologiques continuent dans l'ensemble d'adhérer au scénario de leur croissance à long-terme. Les gérants européens restent, eux, acheteurs, avec un biais en faveur des secteurs les plus cycliques.

Au sein de la stratégie Event Driven, les bonnes nouvelles en termes de fusions-acquisitions, avec les transactions de Time Warner, Stada et Rite Aid, ont dopé la performance des fonds Merger.

Nous résumons ci-dessous nos perspectives pour les hedge funds au troisième trimestre. La plupart des stratégies micro ont bénéficié d'une amélioration du contexte d'alpha depuis mi-2016. Les conditions devraient devenir plus exigeantes. Nous ciblons les fonds L/S Equity résolument axés sur les fondamentaux et les fonds Special Situations, au détriment des fonds quantitatifs. Par contraste, les dynamique macro devraient revenir au premier plan. Nous tablons sur un éventail plus riche d'opportunités relatives, quoiqu’accompagnées de risques accrus. Nous re-pondérerions les fonds Macro tout en maintenant la sous-pondération des CTA. En outre, nous conserverions les stratégies avec un biais de portage, dont les fonds Merger, FI Arb. et les fonds axés sur les marchés émergents.


loading...